Fantasy-school
Toujours pas inscrit/connecté ? Alors, inscrit/connecte toi vite



L'équipe


Bienvenue au Pensionnat Hotaru! une querre oppose les démons aux autres peuples qui se sont lignés contre eux. Vous êtes ici dans mon domaine et en sécurité! mais pour combien de temps encore?...
 
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Linkan Castle's

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Linkan Barenchi

avatar

Masculin Nombre de messages : 225
Age : 25
L'âge de votre personnage ? : 26
Fluzz : 900 Fluzz
Level : Level 3
Expérience : 6488

MessageSujet: Linkan Castle's   Mer 14 Jan - 12:53

Une grande ombre inspirant le froid et l’effroi à chacun de ses pas, pas qui résonne comme le glas, lorsqu’il percute avec fureur le sol. Une ombre vivante, sombre, sinueuse, mystérieuse et comme toute les autres inconnus. Imposant dans une apparence de glace et inébranlable, assez grande, et pas spécialement maigre, ni large, l’adjectif qui irait le mieux serait « mince ».
Mais cette personnalité qui peut virer d’un coup, sans prévention, laisse place à une force bien inconnu…

La peur des autres, être loin d’eux, le plus loin possible, s’éloigner de tout le monde, fuir le monde, être seul. Rester seul. Etre fuit et craint des autres. Ne marchant pas sur le même trottoir que les autres, ne rencontre personne, ne jamais rencontrer personne. Impossible. La vie nous amène chaque jour à faire des rencontres, des plus agréable, aux plus contraignante, personne ne peux a tout jamais rester seul, du moins, dans une vie comme la sienne. Il faudrait vivre seul et loin du monde physiquement, pour dire d’être oublié de tous. Oublié de tous… Ce n’est pas bien difficile d’être oublié des autres. En même temps, sa discrétion ne l’avantage pas a ce faire remarquer, et après tout, l’envie de se faire remarquer lui donne plutôt froid dans le dos, bien trop timide que ce jeune homme. Et d’ailleurs, pourquoi chercher à se faire remarquer des autres ? Pour être d’autant plus fuit.

Sa personnalité reste un mystère pour les autres, et plus il sera inconnu, plus il se fera discret, que se soit n’ importe où d’ailleurs, une personne pas comme les autres, et psychologiquement différente, a bien tendance à être fuit, et a ne pas être traité de la même manière que les autres.

Un secret reste un secret. Même s’il ne se cache pas facilement ce secret, tant qu’aucune affirmation n’est faite, on ne peut rien dire. Et encore moins le prouvé, le problème de tout ceci, est de faire croire que cette personne qui est en nous, est notre vrai nature. Sa fait mal, mais l’inconnu se renforce sur la personne, qui n’en devient que plus énigmatique, mais également légèrement plus terrifiante.

Pourtant, certaines personnes n’ont pas peur de s’approcher de moi, et de me parler, ou encore de rester avec moi, ces personnes la sont rares, bien que spéciale, j’arrive parfois a les apprécié, pour ce qu’ils sont, même si je ne leur ferai jamais assez confiance pour dire d’eux que se sont mes amis. Je peux être faux c’est vrai, et alors ? Personne ne s’en rend compte. C’est leur problème s’il me considère comme un ami, et pour dire vrai, je me moque totalement de qui je suis dans le cœur d’autre personne, ami ou ennemi, peut importe, rien ne changera ma vie. L’amour peut être, et encore faudrait-il que l’on m’aime et que je tombe amoureux, ce qui ne risque pas… Comment peut-on aimer une personne aussi changeante et imprévue que ce jeune homme ? Il faudrait complètement être fou, ou… aveuglé par l’amour… L’amour nous rend fou, suis-je amoureux ? Est-ce le berceau de cette folie qui est en moi ? Non, malheureusement, je ne pense pas trouver remède à ma folie dans les bras d’une jolie demoiselle, même bercé par sa tendre voix… Cela peut être une aide aussi… Je n’en sais rien… Et je suis loin d’avoir une réponse… Laissez-moi.

Tellement perturbé, par un mal le rongeant chaque jour, né du noir de son cœur, ou dans l’inconscience de son
esprit. Un mal que l’on ne choisi pas, ce mal qui fais naitre en nous une autre personne, ce genre de personne qui prend possession de nous, et qui fais le mal, et qui a le pouvoir de nous faire oublié tout cela, de sorte qu’a notre réveil, rien ne s’est passé. Pourquoi par moment la vie s’acharne t’elle sur nous ? Une personne désirant être simple et le plus commun possible, ce genre de personne qui aimerait être appelé « Monsieur tout le monde », pourquoi est-ce genre de personne qui n’a rien fais, qui se retrouve victime de ses altérations cérébrale de personnalité multiple ? Rendant agressif, et dangereux, autant pour nous même que pour les autres, les personnes que l’on fuit car l’on a peur de ce qui pourrait nous arrivé en compagnie de ce genre de
personne instable et indécis. Comment définir cette multi-facette de nous même ? Une minute nous sommes nous même, et la suivante c’est un autre qui est en nous ? Comment faire pour vivre avec ce cachet en nous
? Nous éloignant du monde, nous simple être qui n’avons rien fais pour être éloigné des autres. Une personnalité si changeante… Non pas lié a sa sensibilité et donc aux personnes qui l’entoure contre son
gré.

Il est des mondes perdus et des étoiles éteintes… Aujourd’hui, ils ne sont plus, mais leur histoire ne doit pas être oubliée… Pour la simple raison que se serais donner victoire à ceux qui tentent de nous plonger dans l’oubli…

L’un d’entre eux était le monde de Kalte Nacht… Un monde ou la nuit était éternelle, au ciel emplie d’étoiles plus lumineuse les unes que les autres. Ce monde, comme tout autre en avait déjà vu, que se soit des guerres, des révolutions ou la moindre fête. L’éclat d’une lune pleine illuminé les rues de la cité. Ce n’était pas un bien grand monde, puisqu’il n’y avait qu’une seul ville. Ce que les habitants ne savaient pas, c’est qu’il s’agissait d’une petite, minuscule et infime partie d’un tout gigantesque. Comme dans la majorité des royaumes dirigés par une main de fer, il n’y avait que trop peu de liberté, mais finalement le peuple ne s’en rendant pas vraiment compte, chacun pouvait vivre sa petite vie comme il l’entendait plus ou moins, c’était bien loin d’être une dictature… Pour faire régner l’ordre et la justice, dans une ville ou comme partout, le mal existait, il existait une sorte d’armée, d’une centaine homme, appelait la Zerstörer. Leur nombre était d’ailleurs bien plus que suffisant, étant donné qu’il y avait peu de problème…

Le peuple dominé croyait en cette armée, ayant reçu leur puissant pouvoir des dieux. Car oui, ce qui différenciait surtout par leur pouvoir, les « Elu » comme on les appelait, maitrisaient les armes blanche, mais bien plus loin que se que l’on pouvait imaginer, il pouvait les faire apparaitre dans leur main comme il le voulait les faire voler dans les airs, vers les étoiles ect…
La légende raconte qu’à la création du monde, la lune dans la fierté aurait envoyé sur se monde un cristal aux pouvoirs immenses. Le seul moyen d'acquérir la puissance, est seulement de toucher le cristal de ses mains… Il est donc des convoitises de certain, fort heureusement trop peu, de s’emparrer decse pouvoir…

Mais à une certaine époque, les habitants commençaient à s’inquiéter à propos de leur monde... Les étoiles dans le ciel s’éteignaient peu à peu les unes après les autres… Ce que personne ne savait, et que personne ne saura c’est qu’il s’agissait des mondes qui disparaissait peu à peu emporté par Mortan… Mais le monde de Kalte Nacht n’était pas au bout de ses peines, car il ne se doutait pas que dans l’ombre, il était également la convoitise du seigneur, pas pour les pouvoirs du cristal, mais pour les pouvoirs du cœur de se monde…
On ne pouvait pas dire que ce fut par une nuit que tout commença, mais tout même souligner que c’est à se moment que les premières gouttes de pluies se mit à tomber, tout d’abord doucement, puis de plus en plus violemment. Comme toujours, dés l’arrivé de la pluie que ne peux que se faire brusque, les gens s’affolent pour rentrer chez eux, et cours dans tout les sens. Mais aujourd’hui, autre chose commençait à envahir les rues. De petites ombres se dessinaient au sol, l’ennuie c’est qu’on ne les voyait que très peu à cause de leur couloir, et de la lumière de la lune cachait par les épais nuages qui rendaient le ciel complètement noir. Seul leur petit yeux rond et jaune se faisait voir, et encore, on ne prêtait que très peu attention à eux.

Quelques heures plus tard dans un vieux château, qu'il comptait rénover, son esprit était encore sonné, cette fois-ci il était véritablement conscient, se relevant doucement, le visage étonné, légèrement sale, ses yeux rouge se tournait vers tous les coins, à nouveaux debout et sur pied, il contemplait tout autour de lui. Il n’y avait rien. Il fit d’abord quelques mètre dans les rues, c’était une étrange sensation qui parcourait son corps, il se sentait unique survivant de la fin du monde. Après avoir tourné en rond, constatant qu’il n’y avait plus rien il s’essaya sur les marches du château… Ils étaient sales. Normalement il aurait du être heureux, heureux de voir qu’il avait pu établir un QG… Mais la joie était amère lorsque l’on se rendait compte qu’il n’y avait plus rien. Pas la moindre personne, et pas non plus la moindre chose à faire… Il se rendit donc dans le château, sombre et étrange palais, il n’y avait plus de lumière, juste des petits rayons lumineux qui passait à travers les quelques fenêtres brisés, les autres fenêtres étaient condamnés, marque d’une certaine résistance aux seins du bâtiment, mais visiblement elle n’avait pas duré… A l’étage des chambres, il y avait une dont la porte semblait avoir était défoncé, Linkan y entra doucement, c’était certainement la seul chambre ou quelqu’un s’était protégé. En effet, il y avait de l’eau de pluie que l’on avait récolté, des placards remplis de nourriture, il n’avait pas été le seul…

Cette chambre lui permis donc de se rafraichir et de changer tranquillement. Il sorti de la chambre, en n’y restant pas tellement longtemps, il prit un peu de temps, faisant le tour du bâtiment comme il le pouvait, histoire d’y voir quelques choses à prendre, montant et descendant les multiples marches et escaliers. Et pris finalement le chemin de la sortie.

Une nouvelle étoile venait de s’éteindre dans le ciel…
Le jeune Linkan âgé de maintenant 26 ans se retrouva sur une étrange place. Ce qu’il ignorait encore c’était l’importance de ses pouvoir qu’il venait d’obtenir, comment ? Cela personne ne le sait… Mais ce qu’il est capable de faire, ce ne serait que trop tarder…

*Et si les ténèbres étaient miens ?

Mon monde... Je le retrouverai... Peu importe les moyens... Peu importe les opposants...*



Peu à peu, son cœur fut consumé par la haine et le désir de vengeance envers chacune des créatures et des personnes qui se trouvaient dans cet univers immense. Pendant de longs mois, le nom de Linkan imposa la peur, la terreur et la frayeur chez de nombreuses personnes, c’était l’homme capable de tuer ses proies en un seul regard, celui dont les épées ne connaissaient que le sang et dont le regard lui, ne semblait ne pas connaitre la peur…
Linkan l’effroyable…
Ses combats le menèrent face à un homme… Noctae. A vrai dire ils étaient devenus depuis un long moment de grands ennemis. Pourquoi ? C'était de sa faute ... il l'avait transformé en Neko ! Et c’était le monde qu’ils voulaient s’approprier enfaite non pas seulement le monde mais l’univers et surtout le pouvoir. Dans un combat acharné ils luttèrent… Au pied du cœur d’argent qui s’élevait au sommet de la cité noire D'Atlantis. Un seul devait en sortir gagnant ... Nul ne sait pour l'instant qui gagna ...

Le temps ne s’arrêtait pas pour autant et le nom de Linkan disparut des mondes devenant une légende, la légende d’un être si puissant qu’il aurait pu dominer le monde du bout du bras s’il en aurait eu la véritable volonté. Mais dans l’ombre il n’en était pas moins légendaire…

Un nouveau vent de terreur se préparait...
Revenir en haut Aller en bas
 
Linkan Castle's
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Merac Castle Siege
» Castles & Crusades : Ilryan
» Portail bizare à Dratan
» Le programme des sériphiles
» 05. We've got something to do {Lilla

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantasy-school :: Fantasy-school RPG :: Arène mortelle-
Sauter vers: